Prochains événements

Aucun évènement

Espace privé

S'abonner à nos infos

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript628c44feb3dceReCAPTCHA, Google Maps, ou Acymailing, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

Vous vous posez beaucoup de questions sur le pèlerinage à venir, voici quelques pistes pour y répondre :

Pour tous : Dans sa version actuelle (qui change plusieurs fois par mois), la charte des Sanctuaires stipule que chaque pèlerin logeant dans les Accueils devra être vaccinée impérativement et les personnes à leur service dans les accueils devront l’être également, sans cela, il sera interdit de mettre un pied dans les Accueils, même pour aller aux toilettes, y compris avec un justificatif de test anti-covid.

Pour les hospitaliers : Les inscriptions ont déjà commencé et doivent se faire rapidement pour pouvoir se projeter sur les réservations (et les tarifs) des transports et sur la capacité à accueillir nos amis pèlerins malades. Nous ne pourrons emmener un pèlerin malade que si nous avons deux hospitaliers inscrits. Nous ne descendront pas en dessous de ce nombre. De plus, les représentants des Sanctuaires nous ont demandé d’anticiper au maximum et donc il faut se projeter dès maintenant sur le nombre d’hospitaliers qui seront présents à Lourdes. Un sondage est joint à ce compte rendu et nous vous remercions de le remplir si cela n’est pas déjà fait, ou de demander votre dossier hospitalier. A la date du 5 décembre, il y a moins de 10 hospitaliers inscrits… = 5 pèlerins malades…

Pour les des pèlerins malades : A l’heure actuelle il est possible pour les personnes en EHPAD de sortir sans trop de difficultés, mais il sera nécessaire de pouvoir négocier avec les EHPADs le départ de la personne, et de donner des garanties avec notamment l’application stricte de la Charte des Sanctuaires. Envisager ce qui est faisable dans cette période de pandémie est essentiel. Il est probable que nous aurons plus de pèlerins accompagnés autonomes en 2022. Les inscriptions ne commenceront pas avant fin janvier pour les pèlerins accompagnés.

Le transport : Il sera assuré comme d’habitude pour la majorité des Hospitaliers et pèlerins accompagnés en CAR PMR ou Grand Tourisme, de nuit. Une petite partie d’hospitaliers voyagera en TGV de jour (donc deux nuits supplémentaires à Lourdes) pour assurer l’accueil des cars le matin de l’arrivée et leur départ le soir du retour. Un point d’attention nous est remonté lors de cette journée : il ne faut pas mettre de pèlerin accompagné sur le brancard du bas dans les CARS, c’est très inconfortable. Le confort des sièges est également relatif et les pèlerins sont très serrés, ce qui rends compliqué le repos. Nous allons essayer de revoir la disposition des cars et notamment des PMR, toutefois il faut garder à l’esprit que :     
                                         plus d’espace = moins de sièges = prix par personne augmenté          
Et ce sont déjà les cars PMR qui font augmenter le budget transport… Nous ne sommes plus suffisamment nombreux pour tous voyager en TGV car il faut remplir plus de 500 places par rame et que nous sommes en moyenne moins de 250, tout compris.

Au niveau du programme : il sera « classique » avec les lieux habituels en fonction du nombre que nous serons (attribution automatique des salles par les Sanctuaires en fonction du nombre). On peut noter la possibilité de participation au spectacle Bernadette de Lourdes, comme prévu en 2020.          
Différence par rapport à 2019 : la Messe à la Grotte est préparée par les chapelains, les piscines restent fermées et le Geste de l’Eau sera proposé. Le reste sera à peu près identique à l’habitude.

Nous pouvons noter la volonté de certains hospitaliers d’avoir « plus de temps », de sortir les pèlerins malades ailleurs que dans les célébrations (Grotte de Betarham, Cité St Pierre, etc.) car ce sont également leurs seules vacances annuelles pour beaucoup. Il est rappelé que nous avions, lorsque nous partions en train de nuit, 5 jours pleins sur place qui laissait d’avantage de possibilités de faire des activités annexes. Le coût des pèlerinages (transport, hébergement) a réduit progressivement le temps passé sur place au « strict minimum » et rend difficile ce type de sortie, sauf en faisant une croix sur un point existant dans le programme. C’est d’ailleurs ce qui sera fait pour permettre de se rendre à la Comédie Musicale.
En cliquant ici un sondage pour évaluer le nombre d’hospitaliers présents à Lourdes et leur mode de transport afin de se projeter sur les réservations des places. Nous vous enverrons un dossier si vous êtes intéressé par le pèlerinage mais vous pouvez également cliquer ici pour accéder au formulaire en ligne.

Notre fil Twitter

Notre page Facebook

Notre chaîne Youtube