Prochains événements

Aucun évènement

Espace privé

S'abonner à nos infos

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript63405b829d213ReCAPTCHA, Google Maps, ou Acymailing, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

Les conditions sanitaires

Evidemment toutes les informations que nous communiquons sont données avec les informations actuelles sur la situation sanitaire et sur les conditions d’accueil à Lourdes.

A l’heure actuelle, les sanctuaires demandent le passe vaccinal pour entrer dans l’Accueil Notre Dame. Pour l’instant il n’est pas nécessaire pour entrer dans les sanctuaires ou les lieux de célébrations, mais il sera impossible de mettre un pieds dans l’Accueil. La charte des sanctuaires évolue fréquemment mais la dernière date d’octobre. La mise en place du passe vaccinal va peut-être pousser les sanctuaires à la réactualiser. Il y a eu 18 versions de la charte en 2021, donc elle évoluera sans doute également fréquemment en 2022. Pour l’instant les tests ne sont valables que 24h donc pour aller au restaurant à Lourdes et reprendre les transports au retour, cela risque d’être compliqué pour les personnes non vaccinées.

Le thème

Le thème choisi par les sanctuaires cette année fait partie d’un tryptique : Allez dire aux prêtres (2022), de bâtir une chapelle (2023) et d’y venir en procession (2024).

Nous ne savons pas quel thème sera retenu par le diocèse car nos réunions ont été annulées pour la fin de l’année 2021 et le début de l’année 2022. En revanche nous avons déjà un planning qui n’a pas encore été validé par les sanctuaires, ce qui devrait se faire aux alentours des journées de Lourdes en février. Tous les temps habituels seront présents sauf le passage aux piscines remplacé par le geste de l’eau déjà testé par les hospitaliers en septembre dernier.

Le programme et les modalités d’inscription

Le programme est toujours en cours de construction, mais nous devrions avoir la chance d’assister à la représentation de la comédie Musicale « Bernadette de Lourdes ».

Le planning est classique MAIS extraordinaire dans la mesure ou nous abordons la préparation de ce pèlerinage de manière tout à fait différente. La remise en route semble compliquée ces derniers mois et les hospitaliers répondent moins aux sollicitations. Les conditions de réunions freinent la participation. Nous avons pu craindre d’avoir trop de demandes de pèlerins accompagnés et pas assez d’hospitaliers pour les encadrer. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’ouvrir les dossiers malades uniquement en fonction du nombre d’hospitaliers.

Au 21/01/2022, nous avions 29 dossiers hospitaliers valides (préinscription + acompte) sachant que certains de ces inscrits sont eux-mêmes fatigués et ne pourront pas avoir un service important à Lourdes. Cela nous conduit à dire qu’actuellement nous ne pouvons ouvrir que 10 dossiers pour des pèlerins accompagnés. D’autres seront rouverts en fonction de l’évolution des inscriptions. A l’heure actuelle les sanctuaires nous demandent de donner le nombre de chambres que nous occuperons au sein de l’Accueil Notre Dame… et nous ne pouvons pas ! Se renseigner auprès de Maria pour obtenir un dossier.

Nouveauté cette année : des pèlerins accompagnés (vivant de manière autonome) seront cette année accueillis à l’Hôtel, conformément à leur volonté, suite à une expérience faite lors du pèlerinage de septembre. Ils auront un dossier pèlerin accompagné avec certificat médical mais ne compteront pas dans la liste des « pèlerins accompagnés à prendre en charge à l’Accueil Notre Dame », et donc pas dans le nombre de 10 dossiers annoncés. Ces personnes pourront être mises sur une voiture bleue si besoin au cours du pèlerinage pour se rendre aux cérémonies. Il faut que nos hospitalités évoluent pour accueillir autrement les personnes autonomes qui le souhaitent, dans la mesure ou ils ne nécessitent pas de soins à réaliser en chambre. Le pèlerin accompagné doit être un pèlerin comme les autres, dans la mesure du possible.

A noter que malheureusement, nous serons limités pour ouvrir de nouveaux dossiers pèlerins accompagnés si les hospitaliers s’inscrivent au dernier moment… les pèlerins accompagnés ont besoin de rencontrer leur médecin pour faire remplir leur certificat médical et le délais est parfois long tant pour avoir un rendez-vous que pour le récupéré et renvoyer le dossier. Ainsi, les hospitaliers qui ne s’inscrivent en mars ne pourront pas permettre l’ouverture de nouveaux dossiers pèlerins malades car il sera impossible pour eux de rendre leur dossier dans les temps.

Les dossiers hospitalier

Pour les dossiers d’inscription hospitaliers : ne pas hésiter à demander la fiche de pré-inscription. Lors du traitement de ce dernier, la fiche d’inscription pour le service des pèlerinages sera communiquée, tenant un décompte de ce qui a déjà été réglé (acompte) et de ce qui reste à régler. Dessus il faut vérifier toutes les coordonnées, les cases à cocher… et ne pas oublier de choisir si on souhaite participer au spectacle ou non. C’est cette deuxième fiche qui validera officiellement votre inscription. Cette fiche vous sera rendue ultérieurement avec la mention « inscription confirmée ». Pour ceux qui avaient fait des chèques en novembre : ils n’ont pas encore pu être encaissés car non encore déposés au diocèse (fait fin janvier).

La fiche des tarifs a été réactualisée, les tarifs qui sont dessus sont normalement les définitifs, mais comme nous n’avons pas encore les informations de la SNCF, du nombre de cars dont nous aurons besoin, etc. ils peuvent être amenés à bouger. N’hésitez pas aussi à réclamer la feuille de réservation des tenues : blouses, tabliers, coiffes, brassards et foulards…) si vous ne l’avez pas encore eue.

Le transport

Comme d’habitude nous proposons le transport en CAR de nuit pour nos amis pèlerins accompagnés et les hospitaliers qui le souhaitent.

Nous avons également quelques places en TGV de jour, pour lequel il faut compter 2 nuits supplémentaires à Lourdes.

Point d’attention néanmoins : un car, c’est 8000€ donc on ne sait pas combien de cars nous prendront mais nous ne pourrons pas financer des cars vides ou peu remplis.

Objectif : Oser (re) venir à Lourdes…. Et perspectives !

Cela fait 2 ans que nous ne sommes pas partis, nous allons être « un peu rouillés », nous avons perdu des habitudes et malheureusement, on ne rajeunit pas… des exigences sanitaires se rajoutent à nos activités quotidiennes… Nous aurons sans doute des jeunes avec nous, des Apprentis d’Auteuil et de Brunoy normalement. Nous aurons donc des bras à l’extérieur pour les trajets, mais il nous faut des bras sur le plateau également. Nous avons également un nouveau médecin qui a répondu à l’appel de l’hospitalité et peut-être un second… à suivre !

Nous allons faire cela le plus sereinement possible pour reprendre les bonnes habitudes ! On a besoin de monde, de jeunesse, de santé, de l’expérience des anciens et de leur calme… !

Même si nous ne sommes pas nombreux, la meilleure récompense sera le sourire de nos amis accompagnés, même si on repart « petit ». On ne dramatise pas, mais nous sommes réalistes sur les moments que nous traversons.

La réflexion aussi se porte sur le changement potentiel de date du pèlerinage dans les années à venir. Nos pèlerinages en début d’année ont beaucoup souffert ces 2 dernières années car il était impossible de se déplacer. La pandémie est là et elle va rester là… et nous voyons bien que la sortie de l’hiver est compliquée depuis 2 ans. Si cela se reproduit encore, il faudra entamer cette réflexion de changer nos dates de pèlerinage en choisissant d’autres dates. Réflexion à mener avec vous, mais également avec l’Evêque et le diocèse si on ne veut pas que la vie de l’hospitalité se délite.

A noter que Françoise, notre directrice des pèlerinages, prend sa retraite à la fin de l’année scolaire. Cela ne change rien pour notre vie en hospitalité mais il faut savoir qu’il faut impérativement quelqu’un qui a l’agrément « agence de voyage » pour organiser des séjours comme un pèlerinage à Lourdes. De fait, comme personne d’autre au sein du diocèse à notre connaissance n’a suivi les formations pour obtenir l’agrément, nous ne savons pas comment cela va se passer à son départ. Soit une nouvelle personne est nommée, soit il sera fait appel à un prestataire extérieur comme BIPEL par exemple. A ce moment là il y aura évidemment moins de souplesse pour l’organisation des séjours et faire valoir notre spécificités et nos besoins.

Notre fil Twitter

Notre page Facebook

Notre chaîne Youtube